OPTIQUE UNTERLINDEN

Monture équatoriale Avalon Instruments LineAR

La monture LineAR "Fast Reverse" est une monture équatoriale conçue pour l'imagerie astronomique ; un des modèles les plus novateurs du marché. Sa capacité de charge est au maximum de 20kg en usage visuel et photographique.

La LineAR a pour origine la passion de son concepteur, Luciano Dal Sasso, pour la photographie astronomique et la mécanique. Après plus de 15 ans passés sur le terrain, sous les étoiles, à utiliser de très nombreux instruments et montures, il lui paraissait clair que la principale source des problèmes de l'astronome amateur était la monture. Son projet fut alors de d'en concevoir une, au démarrage personnelle, qui puisse régler la plupart d'entre eux. Après plusieurs prototypes et des essais concluants, Luciano a décidé de commercialiser sa monture auprès du grand public.

But de la Linear : la fiabilité

Le principal objectif du projet était de proposer une bonne monture pour l'imagerie astronomique, sans jeu, ni vibration, offrant une excellente précision de suivi et une grande fiabilité sur le terrain. Tous les astrophotographes rêvent de ce type de monture : solide, silencieuse et fiable, dotée d'une bonne transportabilité et facile à mettre en station, offrant bien entendu d'excellentes performances de suivi. Après des mois de tests, l'équipe d'Avalon Instruments a estimé que la Linear pouvait répondre à bon nombre d'attente.

Un entraînement par courroie

Les concepteurs chez Avalon ont souhaité supprimer les problèmes liés au temps de latence lors des changements de sens des axes de la monture (phénomène appelé plus simplement backlash). Le backlash est inhérent à l'entraînement classique par roue dentée et vis sans fin, que l'on trouve habituellement sur les montures. La solution adoptée par Avalon est un entraînement intégral par poulie et courroie, étagé sur 4 niveaux de réduction, afin d'assurer un déplacement doux et précis.

Ce type de montage est fréquemment utilisé dans les mécanismes industriels, avec succès. Il offre une transmission parfaite des mouvements de façon très linéaire en éliminant tout jeu et tout bruit, et ceci avec une très grande précision.

Les avantages de la transmission par courroie

Une courroie, qui ne possède intrinsèquement aucun jeu, est supérieure à tout autre type d'entraînement du fait même de son principe mécanique. Dans un système associant roue dentée et vis sans fin, il n'existe qu'un seul point de contact entre les 2 éléments mécaniques. Dans ces conditions, la transmission du mouvement n'est jamais linéaire, à cause des bras de levier et des efforts réalisés par l'ensemble monture/tube optique. Cette non-linéarité apparaît sous forme de petits sauts sur les photos prises par ce type de matériel, et ils sont proportionnels à la longueur focale du tube optique. Ils sont donc particulièrement amplifiés et visibles sur les instruments à longue focale.

La transmission par poulies et courroie n'introduit pas ce type de désagrément. Il n'y a pas de contact direct entre les poulies et le mouvement est transmis uniquement par la courroie, sans jeu. La zone de contact entre la courroie et la poulie est longue, permettant un mouvement doux et graduel, sans à-coups et sans alternance de phases accélération/décélération typiques des systèmes à roues dentées et vis sans fin. Les autoguideurs ne sont, d'ailleurs, pas assez réactifs pour compenser ce type d'anomalies soudaines et souvent imprévisibles.

Comme tous les astrophotographes expérimentés le savent, les autoguideurs correctement calibrés ne sont pas capables d'assurer un suivi parfait des montures, même si elles sont équipées de roues dentées et de vis sans fin offrant une très faible erreur périodique. Ces anomalies de suivi sont rarement enregistrées par le dispositif d'autoguidage car elles trouvent leur origine entre l'autoguideur et la mécanique de l'instrument. Les variations thermiques, les flexions et les torsions, notamment au voisinage du méridien, transmettent directement les jeux et les masses au niveau de l'entraînement (qui est en équilibre), provoquant des oscillations, des changements de vitesses et des mouvements imprévisibles.

Un suivi toujours parfait pendant les poses

Dès les premiers tests, le fabricant a noté combien il était facile d'obtenir un bon suivi sur des longues poses photographiques, ce qui était le premier objectif de la M-Uno. En observation visuelle à fort grossissement, l'absence de bruit et la vitesse d'amortissement étaient flagrants, ainsi que l'absence de jeu et de backlash. Les réponses mécaniques aux commandes électroniques étaient douces et immédiates. Avalon a ajouté la mention Fast Reverse à sa monture, pour indiquer cette absence de sauts dans les mouvements, notamment lors des changements de sens des axes, même en présence de charges utiles lourdes.

Pour atteindre cet objectif, la LineAR doit être parfaitement équilibrée. Cette opération est très facile à réaliser, quelle que soit la position de la monture, puisqu'il n'y a aucune friction dans la motorisation et aucun transfert de masse lors du passage au méridien.

Du fait de sa transmission par courroie à 4 niveaux de réduction, la LineAR n'engendre que des défauts de suivi de très grande amplitude, plus longue que celle des montures équatoriales traditionnelles situées dans la même gamme de prix. En contrepartie, il n'y a, ni pic, ni accélération soudaine lors du suivi, ce qui facilite la prise de vues autoguidée à longue pose, même avec des tubes pesant 20kg et possédant des focales allant jusqu'à 3 mètres. La LineAR entre ainsi en compétition avec des montures de classe supérieure, surtout en terme de tarif.

La LineAR nécessite l'utilisation d'un système d'autoguidage (même s'il est possible de guider facilement à la main, étant données la qualité de l'entraînement et la réactivité aux commandes de la raquette, y compris à 0,125x la vitesse sidérale). En outre, un système PEC ou tout autre logiciel traditionnel de correction des erreurs périodiques se révèlera d'aucune utilité.

La LineAR redéfinit la notion d'erreur périodique

Comme l'amplitude de l'erreur périodique générée par la LineAR est importante en valeur absolue (généralement de l'ordre de ± 5 à ± 7 secondes d'arc) mais sans à-coup, elle est très facile à corriger par un système d'autoguidage, même avec un instrument de 2 à 3 mètres de focale. Cette correction doit être effectuée à basse fréquence et à basse vitesse, généralement 0.125x la vitesse sidérale. Il est même possible de se passer d'autoguidage avec des focales de 500 à 600mm. La technologie utilisée créé des courbes de tracking très lentes, qui rend toute fonction PEC inutile. Les logiciels utilisés pour optimiser les performances du PEC sont incapables de gérer ce type de situation.

Le résultat final : un suivi parfait et des étoiles rondes. Les effets positifs des réducteurs à courroie apparaissaient évidents dès les premières sessions de prise de vues : de nombreux tests ont été effectués, avec des tubes optiques dont la focale était comprise entre 1 et 3 mètres, et avec des poses unitaires de 30 minutes. Aucune image n'était mauvaise. De nombreux exemples sont visibles sur le site Internet d'Avalon (www.avalon-instruments.com).

3 poses de 20 min + 1 pose de 15 min avec tube Vixen Visac @1800mm de focale + Canon 1000D standard + monture Linear + OAG + MZ5 (pas de dark, pas de flat)

Aucune maintenance, aucun réglage

Un autre avantage de l'entraînement par courroie est l'absence de besoin de lubrification. La LineAR ne contient aucune graisse. Grâce à l'utilisation d'une tireuse à courroie, le système de transmission ne montre aucun jeu, quels que soient la charge, l'usage et les variations thermiques. La monture LineAR n'utilise aucun matériau sujet à l'usure ou à la corrosion.

Une fois équilibrée, la monture ne demande aucun réglage lorsqu'elle est en fonctionnement, alors que les montures équatoriales classiques à roues dentées et vis sans fin nécessitent un rééquilibrage avant et après le passage au méridien afin de réduire l'effet de pendule. Efficace dans toutes les positions, la LineAR est donc un bon choix pour les installations à poste fixe et les observatoires contrôlés à distance.

Légèreté, robustesse et précision

Tous les éléments de la tête de la monture sont fabriqués à partir d'un seul bloc d'aluminium à l'aide d'une machine à commande numérique 5 axes. L'intégralité de l'usinage est réalisé en une seule fois, sans démontage et remontage de la pièce dans la machine CNC. Ce procédé assure une parfaite orthogonalité des axes, avec une précision voisine du millième de degré.

Les courroies dentées utilisées dans la transmission sont fabriquées en polyuréthane renforcé avec des fils d'acier. Le polyuréthane est un polymère résistant, non déformable, possédant un très grand module d'élasticité, et qui a les propriétés de conserver toute son intégrité structurelle au cours du temps, même sous de fortes contraintes mécaniques et thermiques. De plus un système de traction est ajouté sur chaque axe pour éviter tout risque de jeu.

Les poulies sont fabriquées directement dans l'usine d'Avalon Instruments, en polymères à base de fibre de verre. Leur stabilité mécanique est exemplaire. Les concepteurs ont soigneusement optimisé la forme de leurs dents dans le but de minimiser les moindres petites variations de vitesse de traction, source d'erreur de suivi, qui pourraient apparaître lors du contact entre poulie et courroie.

Des solutions qui rendent la vie plus facile

La monture LineAR d'Avalon Instruments intègre de nombreuses solutions qui facilitent la vie de l'astronome amateur et éliminent de nombreux problèmes.

  • Très transportable, robuste et légère.
  • Une poignée fixée sur le corps de la monture permet de la saisir et de la transporter facilement.
  • Aucun cordon, hormis celui de la raquette de commande, ne pend en dehors du chassis. Tous les câbles de connexion des moteurs et de l'électronique passent dans la monture.
  • Un système Go-To est intégré. La monture M-Uno utilise le système Goto Synscan de Synta, robuste, fiable, bien connu des amateurs et basé sur la technique des moteurs pas à pas. Il s'agit d'un dispositif solide, polyvalent, équipé d'un port d'autoguidage et d'un port série RS-232 natifs. Le logiciel interne est très facile à mettre à jour par Internet. Le Synscan est compatible ASCOM et supporte de nombreuses fonctionnalités, telles que les modèles de pointage de T-Point ou le contrôle à distance.
  • La monture est équipée de la meilleure qualité d'anodisation disponible, assurant une excellente protection contre les rayures et les salissures, une grande résistance aux agents atmosphériques et une grande longévité.
  • L'échelle de latitude est claire et facile à lire. Les verniers marquant la position de repos sont gravés sur le corps et sur l'axe d'Ascension Droite de la monture.
  • Les freins sur les deux axes sont faciles à serrer et desserrer, même avec des gants.
  • Les vis de réglage fin en azimut et en hauteur sont ergonomiques. Leur pas est fin. La vis de réglage de latitude ne supporte pas tout le poids de la monture, comme on peut l'observer sur certaines montures concurrentes.
  • La queue d'aronde femelle est compatible Losmandy (3", 75mm de largeur). Le serrage s'effectue avec une seule vis utilisant 2 points d'appui. Un système de serrage large permet de mieux maintenir les charges lourdes puisque le poids est réparti sur une plus grande surface.
  • La monture est équipée d'une platine universelle pour trépied ou colonne, compatible avec les trépieds Baader ou Sky-Watcher.
  • Le viseur polaire est inclus afin de faciliter la mise en station.
  • Les 2 axes utilisent des roulements de grande qualité, offrant des mouvements fluides, sans friction, même avec des charges pesantes. Ils facilitent l'équilibrage de l'instrument.
  • La monture est facile à mettre en oeuvre. Une encoche conique permet de mettre la barre de contrepoids parfaitement en place. Grâce au viseur polaire et avec l'aide du système SynScan, les prises de vues peuvent être démarrées très rapidement.
  • La monture pèse 12,5kg, hors barre et contrpoids. Elle peut supporter des tubes optiques de télescopes catadioptriques de 200 à 280mm de diamètre, des tubes Newton de 250mm à F/D 4 ou 5, ou des lunettes astronomiques de courte focale de 110 à 130mm de diamètre.

Caractéristiques techniques

Caractéristique Avalon Instruments LineAR
Type Monture équatoriale de type allemand
Matériaux utilisés Aluminium, acier, laiton et polymères
Transmission Poulies et courroies, avec système de réduction à 4 étages, montés sur roulements à billes.
Axe d'Ascension Droite Acier diam. 35mm ; 2 roulements coniques diam. 62mm + 1 roulement à billes diam. 72mm + 2 roulements à billes diam. 45mm ; frein.
Axe de Déclinaison Acier diam. 35mm ; 2 roulements coniques diam. 62mm + 1 roulement à billes diam. 72mm + 1 roulement à billes diam. 45mm ; frein.
Erreur périodique moyenne ± 5 à ± 7 secondes d'arc
Mouvements Azimut/Hauteur Vis de déplacement fin
Adaptation de trépied Compatible Baader et Sky-Watcher
Queue d'aronde femelle Type Losmandy 3" avec vis de serrage
Capacité de charge Environ 20 kg maximum
Motorisation Système Goto SynScan avec raquette. Moteurs pas à pas.
Connectique Port série RS-232 + port autoguidage compatible ST-4
Barre de contrepoids Acier, 30mm de diamètre. Démontable.
Contrepoids 1 x 6kg, en inox.
Viseur polaire Type EQ5 inclus. Viseur polaire Losmandy en option.
Alimentation 12V 3A stabilisée (non fournie)
Poids 15kg (hors barre de contrepoids et contrepoids)

Accessoires inclus

  • Viseur polaire
  • Queue d'aronde femelle type Losmandy 3"
  • Contrepoids 6kg en inox
  • Système Goto SynScan avec raquette
  • Boîte de transport avec mousse

A propos d'Avalon Instruments

Avalon Instruments, filliale de la société italienne Dal Sasso Srl, propose des instruments novateurs à la communauté des astronomes amateurs. Depuis une trentaine d'années, Dal Sasso Srl est située à Aprilia (au centre de l'Italie, à 30km au Sud-Ouest de Rome) et possède un effectif de plus de 60 personnes. Sa principale activité est le design et la réalisation de moules pour la thermoplastie. Pour cela, elle utilise les dernières technologies disponibles, que ce soit la DAO-CAO ou l'usinage CNC, qui font d'elle l'une des références dans le domaine. La filiale Avalon Instruments est le fruit de la passion pour l'astrophotographie du fondateur de Dal Sasso Srl, Luciano Dal Sasso, qui souhaitait mettre à disposition des astronomes amateurs ses 15 ans d'expérience et ses compétences en mécanique.

Tarifs

Référence Article Prix TTC  
AVLINSYC Monture équatoriale Avalon Linear3 990,00 €
AVLIN0STGO Monture équatoriale Avalon Linear avec motorisation StarGO4 790,00 €